Comment doit-on être disponible par téléphone pour son entreprise ? (droits, devoirs du salarié)

Comment doit-on être disponible par téléphone pour son entreprise ? (droits, devoirs du salarié)

De nos jours, tous les salariés ou utilisent un téléphone portable. Toutefois, en dehors des horaires de travail, ils ont le droit à la déconnexion. La loi protège les employés en mettant en place des dispositifs qui régulent l'utilisation des outils numériques. Découvrez les droits et les devoirs des salariés en matière de disponibilité par téléphone.

Le droit à la déconnexion pour plus de respect envers les salariés

La loi a édité récemment un texte qui vise à respecter le droit à la déconnexion de tous les salariés. Les entreprises et les syndicats doivent négocier et mettre en place les conditions d'utilisation du téléphone. Ainsi, il est du devoir des employeurs de fixer les modalités sur ce droit à la déconnexion.

L'objectif de cette loi est de respecter les temps de repos et la vie familiale de chaque salarié. Toutefois, le droit n'est pas à confondre avec l'obligation de se déconnecter. En effet, certaines entreprises obligent leurs employés de se déconnecter à leurs outils numériques après certaines heures de travail. Il est recommandé d'informer les salariés sur les conséquences de la surutilisation du téléphone et des ordinateurs. La pression n'est jamais une bonne idée pour motiver les collaborateurs.

Qu'en est-il des appels en dehors des horaires de travail ?

Dans le cas où votre supérieur hiérarchique vous appelle ou vous envoie des mails quand vous êtes déjà chez vous, vous avez le droit légitime de ne pas donner suite aux mails ni répondre au téléphone. La loi sur le droit à la déconnexion permet de vous éviter d'être joint en permanence en dehors des heures de travail. Toutefois, si vous êtes sous contrat en forfait jour, vous avez l'obligation d'être joignable au téléphone pendant les jours où vous travaillez. Néanmoins, ce type de contrat vous permet d'être autonome et de comptabiliser vous-même les heures travaillées.

Si vous recevez un mail de votre chef le week-end vous demandant de préparer un travail pour le début de la semaine, sachez que si vous acceptez de faire le travail, vous pouvez demander par la suite une compensation. Il peut s'agir de la rémunération de ces heures supplémentaires ou encore des heures de récupération. Toutefois, si vous acceptez de telles demandes, il vaut mieux discuter directement des compensations avec votre chef. Il est facile pour ce dernier de réfuter votre demande de compensation plus tard.

Le harcèlement téléphonique d'un supérieur hiérarchique

Si le code de travail n'empêche pas les salariés d'être joignables sur un téléphone professionnel à toutes heures, les abus ne sont pas acceptables. Vous avez le droit de penser qu'il s'agit de harcèlement de la part de votre chef s'il vous contact la nuit.

Toutefois, tout dépend de la fonction que vous occupez au sein de l'entreprise. Si votre supérieur peut prouver que vous êtes utile et nécessaire pour régler un problème, vous ne pouvez pas invoquer le harcèlement. Dans tous les cas, il est conseillé de bien négocier les modalités de l'utilisation du téléphone pendant et en dehors des horaires de travail. Ainsi, vous éviterez le débordement et les malentendus.